Différence entre le LaHoChi et le Reiki

Quelle est la différence entre le LaHoChi et le Reiki ?

 

Quelle est la différence entre le LaHoChi et le ReikiLequel choisir ? Voici les questions que je me suis posée lorsque j’ai rencontré le LaHoChi sur ma route. J’ai tout d’abord commencé par être initiée au Reiki Usui et j’ai immédiatement intégré cette énergie dans ma vie. En effet, elle m’a apporté une harmonie énergétique aussi bien  au niveau physique, mental et émotionnel. De plus, je suis devenue autonome dans ma pratique de soin énergétique. Mais lorsque le LaHoChi a croisé ma route, ce fut une révélation.

En effet, ce sont toutes les deux des techniques énergétiques de soin par imposition ou apposition des mains c’est-à-dire que nous pouvons effectuer le soin énergétique en touchant le corps ou en restant à quelques centimètres au-dessus. L’objectif est de favoriser l’harmonisation énergétique dans l’ensemble de nos corps. De plus, ces deux pratiques énergétiques font appel à des énergies subtiles qui sont avant tout des énergies curatives. Ainsi, une fois l’équilibrage énergétique instauré grâce à l‘auto-traitement, le corps maintien de lui-même cette harmonisation des énergies. Considérées comme faisant partie de la thérapie holistique, elles sont totalement complémentaires à la médecine traditionnelle. Nous les considérons donc comme cousines, car le LaHoChi trouve son origine en Chine tandis que le Reiki est d’origine japonaise.

 

Pratiques énergétiques qui fait appel à une énergie canalisée

Le LaHoChi et Le Reiki ont ce point commun puisqu’elles font toutes deux appel à une énergie canalisée. En effet, lors d’une séance de soin, nous n’utilisons pas notre propre énergie comme le magnétisme ,mais une énergie extérieure. Pour cela, nous canalisons l’énergie souhaitée qui sera retransmise par imposition (ou apposition) des mains.

Soin en présentiel ou à distance

Que ce soit pour le LaHoChi ou pour le Reiki, le déroulement d’une séance se fait aussi bien en présentiel qu’à distance. En effet,  le pouvoir bénéfique des deux énergies est la même à distance puisque l’énergie ne connaît ni l’espace, ni le temps et ni les frontières. Pour cela, le praticien entre dans un état méditatif et de lâcher prise afin de canaliser l’énergie. Puis, il se connecte au receveur et à sa conscience comme s’ils étaient ensemble. 

Être initié

Enfin, chaque praticien, que ce soit de LaHoChi ou de Reiki,  a obligatoirement reçu une initiation par un Maître praticien. Cependant, nous verrons plus loin dans l’article, que même si l’initiation est un point commun, elle est également un élément de différence entre le LaHoChi et le Reiki.

Il est recommandé, dans les deux disciplines, d’avoir effectué un auto-traitement  de 21 jours avant d’effectuer un soin sur une autre personne, un animal ou une plante. Cela consiste en un soin sur soi afin de permettre au corps de devenir le meilleur canal possible. Mais l ‘auto-traitement est surtout un merveilleux outil de développement personnel qui vous permet de prendre soin de vous en toute autonomie !!! 

 

 

 

 

Quelle est la différence entre le LaHoChi et le Reiki

Différence entre l’énergie canalisée

Ces deux méthodes de soin s’effectuent en canalisant une énergie …. différente. Lors d’un soin énergétique  LaHoChi, nous faisons appel au maitre LaHoChi également connu sous le nom de Lao Tseu . Alors que pour le Reiki,  l’énergie de « l’Universel, du Tout »  est canalisée.

Pour mieux comprendre, il suffit de se pencher sur la signification phonétique de chaque énergie :

  • LaHoChi provient de la combinaison des sons : « La » référence à la lumière, l’amour et la sagesse des énergies  les plus élevées possibles, « Ho » en référence au mouvement de cette énergie et « Chi » qui est la force de vie, le souffle vital.
  • Reiki  « Rei » signifie « l’universel« , le « tout » : la matière, l’âme et l’esprit. Et ki (ou Qi) renvoie à l’énergie vitale qui circule en chaque individu

De mon point de vue, le LaHoChi est une énergie dont la vibration m’apporte le plus. Suite à l’auto-traitement de 21 jours, j’ai  bénéficié de ses multiples bienfaits. Tout d’abord,  j’ai ressenti la dissolution de  mes blocages énergétiques, ce qui a favorisé l’harmonisation de mes chakras. Petit à petit, mon corps ou plutôt mes différents corps  ont bénéficié d’un équilibre énergétique. Mais le retour le plus probant est lors des soins, car beaucoup de personnes me disent  « ressentir plus fortement une énergie bienfaisante qui agit et travaille profondément sur les blocages émotionnels« . 

Seau de protection

La lecture de la prière LaHoChi pose immédiatement un seau de protection. En effet, le praticien et le receveur sont protégés de toute venue non désirée d’énergie ou d’entité dites de basses fréquences. Ce qui n’est pas le cas pour le Reiki, car c’est à nous d’effectuer un seau de protection avant de canaliser l’énergie. Pour cela, il suffit de lire une prière de protection et de nous visualiser dans une bulle d’énergie blanche qui nous protégera. 

Initiation à distance et en groupe

L’initiation au LaHoChi s’effectue lors d’une séance de soin où le praticien transmet l’énergie LaHoChi. Pour cela, l’initié est confortablement installé (allongé ou assis).  Ainsi, cela favorise un état de bien-être et de lâcher prise. .  Nous pouvons  donc tout à fait être initié au LaHoChi à distance et/ou en groupe. L’efficacité est tout à fait la même !!!   

Pour le Reiki Usui, nous devons rencontrer physiquement notre Maitre Reiki. Cela ressemble plus à une « cérémonie » d’initiation, un rendez-vous  au cours duquel votre Maître Reiki crée le canal Reiki en vous afin de pouvoir canaliser à notre tour cette énergie. 

Quelle est la différence entre le LaHoChi et le Reiki : 1 seul niveau 

Eh oui, d’un point de vue plus technique, le LaHoChi est plus simple, car il n’y a qu’un niveau qui nous permet d’être à la fois praticien ET enseignant. L’initiation consiste en un soin complet en présentiel ou à distance. 

 Pour devenir Maître Reiki Enseignant.  il faut accéder à 4 initiations (appelés également degrés ) .

  • 1er degré : SHODEN. C’est la  première connexion à l’énergie vitale, grâce à plusieurs harmonisations spécifiques réalisées par un maître enseignant Reiki . Il nous permet de réaliser les auto-traitements et d’effectuer un soin énergétique  en présentiel.

  • 2ᵉ degré : OKUDEN . Ce degré apporte de nouveaux outils. Il travaille au niveau des corps émotionnel et mental, à travers l’espace et le temps.

  • Le 3ᵉ degré  : SHINPIDEN / Maître praticien. Ce degré nous amène vers plus de maîtrise et plus de connaissance de soi. C’est un grand pas dans notre évolution personnelle, car ce degré est le plus spirituel.

  • Le 4ᵉ degré : Maître enseignant Reiki. Ce degré permet  d’enseigner et d’initier ses propres élèves.

    Entre le 2ᵉ niveau et le 1er, il faut attendre trois mois. Entre le 2ᵉ et le 3e, 9 mois et 12 mois entre le 3ᵉ et la maîtrise enseignante. Ainsi, le Reiki Usui devient un art de vivre si l’on souhaite totalement intégrer cette pratique énergétique. 

 

Les symboles

Le Reiki Usui utilise 4 symboles :

  • Cho Ku Rei permet d’augmenter significativement l’énergie transmise, notamment pour guérir le corps physique.
  • Sei He Ki  renforce tout travail relatif au mental et à l’émotionnel.
  • Hon Sha ze Sho permet une connexion au-delà de l’espace et du temps.
  • Dai Ko Myo est une porte qui donne accès à la conscience suprême menant à l’éveil spirituel, la réalisation de soi. 

Le LaHocHi n’utilise aucun symbole.

 

Les positions des mains 

Que ce soit lors d’un soin ou d’un auto-traitement, les postions des mains ne sont pas les mêmes pour le LaHoChi et le Reiki Usui.

Pour le LaHoChi :

  • 6 positions  sur la partie antérieure du corps lors d’un soin.
  • 4 positions  sur la partie antérieure du corps lors un traitement sur soi.

Pour le Reiki Usui :

  • 14 positions sur la partie antérieure du corps lors d’un soin.
  • 11 postions sur la partie postérieure du corps lors d’un soin
  • 8 positions différentes lors d’un traitement sur soi.

Il est a noter que le nombre de positions différent d’un Maître Reiki à l’autre. Personnellement, il m’arrive de rajouter des positions sur des zones que je souhaite traiter dans l’instant présent.  Pour cela, je me laisse guider par mon coeur, car je sais qu’il me dirige toujours vers le besoin le plus juste dans l’immédiat.

Le temps sur la zone traitée est également différent. Pour le LaHoChi, il est conseillé de rester entre 8 à 12 minutes (9 minutes est le temps optimal). Pour le Reiki Usui, il est conseillé de rester trois minutes sur la zone traitée.

Personnellement, lorsque j’effectue un soin LaHoCHi, j’ai constaté que cinq minutes suffisent pour traiter la zone concernée. Je conseille donc de commencer en respectant le temps indiqué et, avec le temps et la pratique, de se fier à son ressenti et de changer de position lorsque nous ne ressentons plus l’énergie LaHoChi circulé. Lors d’un soin Reiki, il m’arrive également de rester plus longtemps sur zone à traiter en fonction de mon ressenti dans l’instant présent.

Alors quelle est la différence entre le LaHoChi et le Reiki ?

Pour conclure, Le LaHoChi et le Reiki sont deux techniques de soins énergétiques en apparence similaires, mais qui sont vraiment différentes. Pour autant, il n’y a pas une technique énergétique  qui soit supérieure à l’autre. Elles peuvent même être complémentaires dans le chemin de vie que nous empruntons. Car ces deux énergies spirituelles nous permettent de devenir des thérapeutes holistiques. 

Pour ma part, je dirais qu’il suffit de suivre son intuition et d’écouter son cœur afin de se tourner vers la pratique qui nous correspond le mieux. Toutes deux permettent un réel épanouissement personnel et une réelle autonomie dans notre pratique. 

Surtout,  il est parfaitement possible intégrer le LaHoChi et le Reiki au cours d’un traitement, mais jamais le remplacer. Le LaHoChi et le Reiki ne se substituent en aucun cas d’un avis médical.